Dimanche 22/08/21

 

Cantiques

 

 

GRANDES ET MERVEILLEUSES

 

Grandes et merveilleuses, sont toutes Tes oeuvres

O Seigneur notre Dieu Tout-Puissant.

Justes et véritables dans toute Ta volonté

Toi le Roi Eternel !

 

Qui sur la terre et dans le ciel est semblable à Toi?

Tu règnes sur tout l'univers, Dieu d'Israël !

Un jour devant Toi tout genou fléchira

Toute langue Te bénira

 

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Amen!

Laï, laï, laï...

 

TU ES VENU JUSQU'A NOUS

Reflet 13

 

Tu es venu jusqu'à nous,

Quittant la gloire de ton ciel,

Tu es venu pour servir,

Donnant ta vie pour nous sauver.

 

Dieu Tout-Puissant, Roi serviteur,

Tu nous appelles tous à te suivre

Et à t’offrir nos corps en sacrifice.

A toi l’honneur, Roi serviteur.

 

Dans le jardin de douleur,

Ou mon fardeau brisa ton cœur.

Tu dis à Dieu, dans ta peine :

« Ta volonté et non la mienne ».

 

Dieu Tout-Puissant, Roi serviteur,

Tu nous appelles tous à te suivre

Et à t’offrir nos corps en sacrifice.

A toi l’honneur, Roi serviteur

 

Voyez ses mains et ses pieds,

Pour nous, témoins du sacrifice.

Les mains qui tenaient la terre,

Se livrent aux clous de la colère.

 

Dieu tout-puissant, Roi serviteur,

Tu nous appelles tous à te suivre

Et à t’offrir nos corps en sacrifice.

A toi l’honneur, Roi serviteur

 

Apprenons donc à servir,

En laissant Christ régner en nous.

Car en aimant nos prochains,

C’est Jésus Christ que nous servons.

 

Dieu tout-puissant, Roi serviteur,

Tu nous appelles tous à te suivre

Et à t’offrir nos corps en sacrifice.

A toi l’honneur, Roi serviteur

 

DIGNE EST L'AGNEAU

 

Digne est l'Agneau, de recevoir force et richesse,

Louange, honneur, sagesse,

gloire, puissance et autorité,

Pour les siècles des siècles, digne est l'Agneau de Dieu.

 

Force (force)

Gloire (gloire)

Puissance et victoire, sagesse,

richesse, puissance et autorité

 

Force (force)

Gloire (gloire)

Puissance et victoire, sagesse, richesse,

Digne est l’agneau de Dieu

 

Digne est l'Agneau

De recevoir force et richesse,

Louange, honneur, sagesse,

Gloire, puissance et autorité,

Pour les siècles des siècles, digne est l'Agneau de Dieu.

 

Force (force)

Gloire (gloire)

Puissance et victoire, sagesse,

richesse, puissance et autorité

 

Force (force)

Gloire (gloire)

Puissance et victoire, sagesse, richesse,

Digne est l’agneau de Dieu

 

Force (force)

Gloire (gloire)

Puissance et victoire, sagesse,richesse,

Digne est l’agneau de Dieu

 

A l'Agneau

Exo


Tous les anges louent sa sainteté
L'univers crie sa majesté
Chantons gloire et puissance
Force et louange
À l'Agneau, à l'Agneau immolé
À l'Agneau, à l'Agneau immolé


Les ténèbres ont reculé
Devant l'oeuvre de la croix
Devant l'Agneau immolé
Et le sang versé pour moi

Tous les anges louent sa sainteté
L'univers crie sa majesté
Chantons gloire et puissance
Force et louange
À l'Agneau, à l'Agneau immolé
À l'Agneau, à l'Agneau immolé

De la vie qu'il a donné 
A la vie qui brule en moi 
Tant d'amour et à jamais
Ma reconnaissance au Roi

 

Tous les anges louent sa sainteté
L'univers crie sa majesté
Chantons gloire et puissance
Force et louange
À l'Agneau, à l'Agneau immolé
À l'Agneau, à l'Agneau immolé

Puissant, Tout-puissant

Vivant, Dieu vivant
Puissant, puissant


Dieu Vivant, vivant


Tous les anges louent sa sainteté
L'univers crie sa majesté


Chantons gloire et puissance
Force et louange 

(Ter)


À l'Agneau, à l'Agneau immolé
À l'Agneau, à l'Agneau immolé

 

QUAND JE VOIS LES FLEURS DES CHAMPS

 

Quand je vois les fleurs des champs

Quand j'entends chanter le vent

Quand j'entends le grondement du torrent

Je dis mon Dieu que tu es grand

 

Dans le ciel bleu, Le vol d'un oiseau silencieux

Et le doux murmure de l'eau, l'eau d'un petit ruisseau

 

Tout ce que Dieu a créé. Tout ce qu'Il nous a donné

Me remplit d'admiration et de joie

Ce sont les oeuvres de mon Roi

 

Vous qui passez, ne négligez pas de louer

Celui qui peut vous délivrer du poids de vos péchés.

 

 

Quand je vois les fleurs des champs

Quand j’entends chanter le vent

Quand j’entends le grondement du torrent

Je dis mon Dieu que tu es grand.

 

Tout ce que Dieu a créé,

Tout ce qu’il nous a donné

Me remplit d’admiration et de joie.

Ce sont les œuvres de mon Roi

 

1-Dans le ciel bleu

Le vol d’un oiseau silencieux

Et le doux murmure de l’eau

L’eau d’un petit ruisseau.

 

2-Vous qui passez,

Ne négligez pas de louer

Celui qui peut vous sauver

Du poids de vos péchés.

 

 

 

Mon Seul Abri

 

Mon seul abri, c’est toi

Toujours mon cœur te chantera

Car tu me délivres

 

Et chaque fois que j’ai peur

Je m’appuie sur toi,

Je m’appuie sur toi

 

Et dans ma faiblesse

Le Seigneur me rend fort

 

Mon seul abri, c’est toi

Toujours mon cœur te chantera

Car tu me délivres

 

Et chaque fois que j’ai peur

Je m’appuie sur toi. (Bis)

 

Trouver dans ma vie ta présence

Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir d'habiter la confiance
Aimer et se savoir aimé

Croiser ton regard dans le doute
Brûler à l'écho de ta voix
Rester pour le pain de la route
Savoir reconnaître ton pas

Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir d'habiter la confiance
Aimer et se savoir aimé

Brûler quand le feu devient cendres
Partir vers celui qui attend
Choisir de donner sans reprendre
Fêter le retour d'un enfant

Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir d'habiter la confiance
Aimer et se savoir aimé

Ouvrir quand tu frappes à ma porte
Briser les verrous de la peur
Savoir tout ce que tu m'apportes
Rester et devenir veilleur

Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir d'habiter la confiance
Aimer et se savoir aimé

 

Les cieux proclament

 

Les cieux proclament la gloire du Ressuscité,

Rien n’est égal à la beauté du Seigneur,

A jamais Il sera l’Agneau sur le trône,

Je fléchis le genou pour l’adorer lui seul.

 

Je veux chanter la gloire du Ressuscité,

L’Agneau immolé nous a racheté pour Dieu.

A jamais tu seras l’Agneau sur le trône.

Je fléchis le genou pour t’adorer toi seul.

 

Les cieux proclament la gloire du Ressuscité.

Rien n’est égal à la beauté du Seigneur.

A jamais Il sera l’Agneau sur le trône,

Je fléchis le genou pour l’adorer lui seul.

 

A jamais tu seras l’Agneau sur le trône.

Je fléchis le genou pour t’adorer toi seul (Bis).

 

 

 

A capella

 

QUI DECRIRA L'ECLAT DE TA BEAUTE

 

 

Qui décrira l'éclat de ta beauté,

Trop belle pour nos mots

La raison ne peut la comprendre

Les yeux ne peuvent la sonder

Qui pourrait mesurer la grandeur

De ta sagesse et de ton amour

 

 

Qui décrira l'éclat de ta beauté.

Majesté Tu règnes aux cieux

 

Devant toi je me tiens ébloui (bis)

Dieu Très Saint devant Ta Majesté,

Je me tiens ébloui

(bis) 

 

 

Cantique à capella

 

ME VOICI PROSTERNE

 

Me voici prosterné à Tes pieds, Ô Seigneur

 En Ta présence, ma joie est parfaite

 Rien ni personne n'est comparable à Toi

 Seigneur

 

Je prends plaisir à T'adorer (bis)

Jésus

 

 Le ciel est Ton trône, et la terre,

 Ton marche-pied

 Jésus je viens prosterné à Tes pieds

 Oh comme j'aime T'adorer Mon Seigneur

 Dans ta présence ma joie est parfaite.

 

 Me voici prosterné à Tes pieds, Ô Seigneur

 En Ta présence, ma joie est parfaite

 Rien ni personne n'est comparable à Toi

 Seigneur

 Je prends plaisir à T'adorer Jésus

 Rien ni personne n'est comparable à Toi

 Seigneur

 Je prends plaisir à T'adorer

 Je prends plaisir à T'adorer

 Je prends plaisir à T'adorer Jésus

 

 

LE CREDO des APOTRES

(env. +52 )

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint-Esprit,

Est né de la Vierge Marie,
A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
Est mort, a été enseveli,

Est descendu chez les morts,
Le troisième jour est ressuscité des morts,
Est monté aux cieux,

S’est assis à la droite de Dieu
D'où il reviendra pour juger

Les vivants et les morts.
Je crois en l'Esprit-Saint,
A la sainte église universelle,
A la communion des saints,
A la rémission des péchés,
A la résurrection de la chair,
A la vie éternelle,
Amen

 

NOTRE PERE

Notre Père qui es aux cieux !

Que ton Nom soit sanctifié ;

Que ton règne vienne ;

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses,

comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;

Ne nous laisse pas succomber à la tentation,

mais délivre-nous du malin.

Car c'est à Toi qu'appartiennent,

dans tous les siècles,

Le règne, la puissance et la gloire.

Amen !

 

Lecture Dominicale

1er lecture

1Chr 17,16-27

David pria le Seigneur

 

16Alors, le roi David s'en alla et il se plaça devant le Seigneur et il dit : "Qui suis-je, Seigneur mon Dieu et qu'est ma maison pour que Tu m'aimes à jamais ?"

17Ce que Tu en as fait c'était à tes yeux peu de chose, ô mon Dieu et Tu as parlé de la maison de ton serviteur pour un avenir lointain et Tu m'as regardé comme on regarde un ami et Tu m'as élevé, Seigneur mon Dieu.

18Que pourra faire encore David devant toi pour te glorifier ? Tu connais maintenant ton serviteur.

19Tu as opéré ces grandes choses au gré de ton cœur. 20Seigneur, nul ne te ressemble, nul n'est Dieu que Toi et Tu t'es révélé par toutes les merveilles que nous avons entendu répéter.

21Et il n'est pas sur la terre de peuple qui ressemble à Israël ton peuple. Il n'en est pas que Dieu ait guidé pour le racheter et s'en faire un peuple pour Lui-même, pour se faire à Lui-même un grand et glorieux Nom et pour expulser les nations devant ton peuple que Tu as délivré de l'Egypte.

22Tu t'es donné, en Israël, un peuple qui sera ton peuple à jamais et Toi, Seigneur, Tu es son Dieu.

23Maintenant donc, Seigneur, que la promesse que Tu as faite à ton serviteur, concernant sa maison, soit à jamais confirmée, fais comme Tu as dit.

24Et que ton Nom soit glorifié à jamais et que l'on ait foi et que l'on dise : Seigneur, Seigneur Tout-Puissant, Dieu d'Israël, la maison de David ton serviteur est érigée devant Toi, 25car, Seigneur Dieu, Tu as révélé tes desseins à ton serviteur, disant : Je te bâtirai une maison, c'est à ce sujet que ton serviteur a pensé te prier face à face.

26Et maintenant, Seigneur, Toi seul es Dieu et c'est Toi qui as fait à ton serviteur ces magnifiques promesses.

27Commence donc et bénis la maison de ton serviteur, pour qu'elle subsiste toujours devant Toi ; car Seigneur, Tu l'as déjà bénie, bénis-la donc à jamais".

 

2ème lecture

Philippiens 1,18-30

De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé : je m'en réjouis et je m'en réjouirai encore, 19car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l'assistance de l'Esprit de Jésus-Christ, 20selon ma ferme attente et mon espérance que je n'aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort,

La mort est un gain

21car Christ est ma vie et la mort m'est un gain.

22Mais s'il est utile pour la fructification mon œuvre que je vive dans la chair, je ne saurais dire ce que je dois préférer.

23Je suis pressé des deux côtés : j'ai le désir de m'en aller et d'être avec Christ, ce qui est de beaucoup le meilleur ; 24mais à cause de vous il est plus que nécessaire que je demeure dans la chair.

25Et j’en suis persuadé, je sais que je demeurerai et que je resterai avec vous tous, pour votre avancement et pour votre joie dans la foi, 26afin que, par ma présence1 à nouveau auprès de vous, vous ayez en moi un abondant sujet de vous glorifier en Jésus-Christ.

27Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de la Bonne Nouvelle de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j'entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même Esprit, combattant d'une même âme pour la confiance en la Bonne Nouvelle, 28sans vous laisser aucunement effrayer par les opposants, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ; 29et cela de la part de Dieu, car il vous a été fait bienveillance, en ce qui concerne Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui, 30en soutenant le même combat que vous m'avez vu soutenir et que vous apprenez maintenant que je soutiens.