Les Méthodistes unis reprogramment encore une fois la réunion de la décision sur la scission
(RNS) - L'Église Méthodiste Unie a à nouveau reporté sa réunion quadriennale en raison de la pandémie COVID-19, retardant encore un vote largement anticipé par des délégués du monde entier sur une proposition de scission de la dénomination en raison de l'inclusion des membres LGBTQ.
La Conférence générale de l'Église Méthodiste Unie est maintenant prévue du 29 août au 6 septembre 2022, au Minneapolis Convention Center dans l'Etat du Minnesota.
C'est la deuxième fois que la dénomination, l'une des plus importantes des États-Unis, a reporté la réunion de son principal organe décisionnel, qui rassemblera 862 délégués et autres méthodistes unis du monde entier.
La réunion quadriennale avait initialement été fixée du 5 au 15 mai de l'année dernière, également à Minneapolis. Cette réunion a été reportée du 29 août au 7 septembre 2021, lorsque le Minneapolis Convention Center a annoncé qu'il repoussait l'événement.
Les délégués à la Conférence générale devraient adopter une proposition de scission de la dénomination intitulée «Un protocole de réconciliation et de grâce par la séparation». La proposition, négociée par 16 évêques méthodistes unis et les chefs de groupes de défense de tous les clivages théologiques, créerait une nouvelle dénomination méthodiste «traditionaliste» conservatrice qui recevrait 25 millions de dollars au cours des quatre prochaines années.

Lire l'article