Une mère chrétienne en Ouganda frappée et couverte de l'acide pour sa foi, selon des sources
Le mois dernier, un couple Chrétien visitant une jeune mère chez elle, dans l'est de l'Ouganda, a décidé de prier pour elle avant de partir, ce qui a déclenché une réponse immédiate de son mari musulman.
«Au milieu des prières, mon mari est sorti et a commencé à appeler les musulmans criant que des infidèles étaient chez lui», a déclaré Janati Kyoleka, 25 ans, à Morning Star News.
«Quand mes amis ont vu les musulmans s'approcher de la ferme, ils ont déguerpi"

La mère de trois enfants de 5ans, 2 ans et 5 mois du village de Nakisimi, district de Pallisa, avait commencé à suivre le Christ lorsque son deuxième enfant fut guéri à la suite d'une prière de guérison dans un hôpital chrétien le 14 décembre. Depuis, elle avait secrètement mis sa foi en Christ.

 L'après-midi de la visite du couple chrétien, le 19 janvier, son mari, Jafari Biisa, est rentré chez lui avec les villageois musulmans, a-t-elle dit.

«Mon mari a commencé à me demander si j'avais embrassé le christianisme». «Je suis resté silencieuse. Il a commencé à me battre avec des bâtons et mon enfant de 5 mois s'est mis à pleurer, et alors mon mari m'a versé de l'acide au visage et j'ai perdu connaissance.

Lire l'article