L’Église catholique du Burkina Faso confirme la mort du prêtre porté disparu depuis mardi dans la forêt de Toumousseni, dans la région des Cascades à une vingtaine de kilomètres de Banfora dans le sud-ouest du pays, non loin de la frontière ivoirienne.

L'abbé Rodrigue Sanon de la paroisse Notre-Dame de Soubaganyedougou avait pris la route pour assister à une réunion à Banfora, mais les circonstances de sa disparition et de sa mort restent encore floues ce vendredi. Il pourrait s’agir d'un enlèvement par des groupes armés terroristes.

« L'abbé Rodrigue Sanon a été tué de plusieurs coups de couteaux. Son corps était très abimé », témoigne Mgr Lucas Kalfa Sanou, l’évêque de Banfora. Pour lui, le choc est immense. « Tous les prêtres et les fidèles sont choqués. On n’arrive pas à comprendre une telle violence. C’est moi qui l’ai ordonné en 2005, je connais sa famille. Il est très apprécié, très calme, il n’a jamais eu de problème avec des gens là-bas. »
Lire la suite